En période de confinement, vers la mi-avril, la SNCB avait pour rappel décidé de limiter l'accès à certaines gares, voire de les fermer complètement. À Waremme, les bâtiments étaient ainsi complètement fermés durant le week-end.

Le 18 juin dernier, le député fédéral Ecolo Samuel Cogolati a interpellé le ministre de la Mobilité François Bellot (MR), "pour qu'il revienne sur cette décision dommageable pour les voyageurs". Pour Ecolo, "il faut continuer à rendre service à la population, d'autant plus en période de crise Covid-19! Et donc maintenir les gares ouvertes pour que les voyageurs puissent prendre place et attendre en salle d'attente (surtout quand les trains sont moins nombreux)".

Dans sa réponse, le ministre informe qu'il a demandé à la SNCB de rouvrir l'ensemble des bâtiments de gare sur Huy-Waremme.

Une offre de train normalisée

"La SNCB m'informe qu'en vue de respecter au mieux les règles en matière de distanciation sociale, elle a également limité dans un certain nombre de plus grandes gares les différentes possibilités d'accès aux entrées prioritaires. Ceci est à mettre en lien avec la diminution drastique du nombre de voyageurs, qui a dès lors donné lieu à des flux de voyageurs beaucoup moins nombreux dans les gares. La mesure a également permis une réaffectation optimale du personnel de sécurité et d'entretien au service des voyageurs", explique-t-il. "Dans un certain nombre d'autres gares – généralement des plus petites gares –, c'est le bâtiment de gare qui a été fermé durant la semaine et/ou le week-end. En tout état de cause, le client continuait à bénéficier comme auparavant de la possibilité d'acheter son titre de transport à un distributeur (ou encore via l'application ou le site internet) et d'attendre son train à l'abri sur le quai".

A présent que l'offre de trains est à nouveau normalisée, "j'ai demandé à la SNCB de rouvrir le plus rapidement possible l'ensemble des bâtiments de gare pour les voyageurs", signale le ministre.

"C'est une bonne nouvelle pour les navetteurs à Huy-Waremme!", se réjouit le député Ecolo. "Le train doit être une solution de mobilité écologique et confortable sur notre arrondissement. Garantir un accueil dans des gares fonctionnelles et ouvertes fait partie des objectifs de base de la SNCB. À Huy et à Waremme, la SNCB fait tout le contraire en visant soit la fermeture des guichets, soit la fermeture complète des gares. Je resterai mobilisé à la Chambre pour stopper la vague de désertification des gares sur notre arrondissement de Huy-Waremme, y compris durant la période particulière que nous vivons toutes et tous actuellement avec le Covid".