Liège Retour sur le débat politique RCF-La Libre-La DH de jeudi soir.

Jeudi soir, nous étions à J-3 du scrutin électoral de dimanche. Dans cette dernière ligne droite, le débat politique organisé par la Radio chrétienne francophone en partenariat avec "La Libre" et "La DH" était consacré aux élections fédérales.

Le premier sujet avait trait à la réforme de la police, datant d’il y a une vingtaine d’années. "L’ensemble des services publics a été attaqué par ce gouvernement", a jugé Nadia Moscufo (PTB), plaidant pour un renforcement de la police de proximité. Marc Bolland (PS) a loué la professionnalisation des services tout en épinglant "un déficit financier". "La sécurité est une priorité", a estimé Daniel Bacquelaine (MR), insistant sur la nécessité de renforcer les effectifs. "Il est essentiel de refinancer la police comme la justice et de compléter les cadres", a souligné Sarah Schlitz (Ecolo), un sentiment partagé par Vanessa Matz (CDH), évoquant aussi la situation critique à la prison de Lantin.

Concernant la thématique des pensions chère au ministre libéral sortant, des divergences de vues importantes ont également été de mise. Chacun des intervenants se disant toutefois pour une hausse de la pension minimum, tant pour les salariés que pour les indépendants. Plusieurs propositions ont été évoquées en la matière, l’ensemble des partis excepté le MR plaidant pour un retour de l’âge légal à 65 ans au plus tard. "Il faut dans ce domaine comme dans d’autres beaucoup plus de concertation", a plaidé Marc Bolland (PS) tandis que Daniel Bacquelaine a mis en avant différentes avancées.

Autre sujet abordé : les soins de santé. Le PTB dénonçant " un bilan catastrophique" , un constat partagé tant par le PS que par Ecolo, dénonçant la mainmise des partis flamands dont la N-VA. La bonne gouvernance ainsi que d’autres dossiers (mobilité, énergie…) ont été brièvement été épinglés en fin d’émission.

Bruno Boutsen