C’est parce qu’ils étaient inquiets de ne plus avoir de ses nouvelles que plusieurs proches de Christian R. (27 ans) ont appelé la police locale de Herstal. L’homme était connu pour ne pas avoir trop le moral ces derniers temps surtout depuis qu’il avait été arrêté (puis libéré) dans un terrible dossier qualifié de tentative d’assassinat sur sa toute petite fille, Milane.

Dans ce contexte pour le moins délicat, les policiers se sont rendus au domicile de l’intéressé, dans la nuit de mercredi à jeudi. Ils ont fracturé une porte et ont alors découvert le corps sans vie du jeune homme.

Comme le veut la procédure, le parquet de Liège a été averti, parquet qui a mandaté un médecin légiste. Ce dernier a attesté que, sans nul doute, l’homme avait mis fin à ses jours.

Christian R. n’était pas un inconnu des services de police. Et depuis février 2020, il était également connu du grand public suite à une dispute qui avait plus que mal tourné dans une pizzeria de Herstal.

Ainsi, dans la nuit du 25 au 26 février 2020, il avait fracassé et brisé un verre sur la tête de son bébé âgé de 2 mois, la petite Milane.

Cette nuit-là, Valérie, la maman de Milane, mangeait dans une pizzeria de la rue Arnold Delsupexhe, avec un ami et la petite fille, lorsque Christian aurait surgi.

D’après la famille de la jeune victime, la situation a rapidement dégénéré et Christian a saisi un verre qu’il a cassé. Il a ensuite planté l’objet dans le crâne du bébé, qui se trouvait dans les bras de l’ami de Valérie.

Dans son audition, le papa a reconnu avoir blessé son enfant, mais a vigoureusement nié l’avoir fait exprès. Il aurait été pris de panique et aurait saisi un verre pour se défendre, l’ami de son ex-compagne se levant et lui faisant face. Une version qui n’avait pas convaincu la justice puisque Christian avait été inculpé de tentative d’assassinat.

Après 10 mois de détention préventive, Christian R. qui vivait très mal sa détention avait la prison de Lantin.