Pierre Lannoy, un habitant de Jemeppe-sur-Meuse âgé de 48 ans a écopé de 25 ans de prison ferme et d’une mise à disposition du tribunal d’application des peines d’une durée de 15 ans pour avoir violé huit enfants de son quartier. L’homme s’est revendiqué comme étant un pédophile convaincu devant le juge d’instruction s’en est pris à des enfants de son quartier qui venaient "dormir" chez lui. 

 L’homme qui a dit ne pas jeter la "première pierre à Dutroux", a violé des jeunes garçons, mais aussi des petites filles. Les parents du quartier lui faisaient confiance. Certains le prenaient pour un baby-sitter attentionné avec leurs enfants. En réalité, l’homme qui est présenté comme ayant une tendance psychopathique élevée et profil particulièrement inquiétant profitait des visites des enfants pour les abuser sexuellement. Il présente un risque de récidive très élevé. 

 Pierre Lannoy a déjà fait un total d’une dizaine d’années de prison pour avoir commis des actes de pédophilie. Un jeune garçon vivait régulièrement chez lui au point que les voisins pensaient qu’il s’agissait du fils du pédophile. Les parents étaient mis en confiance grâce à la présence de cet enfant qui était lui-même victime d’abus. Leurs enfants se rendaient sur place par amitié pour ce petit garçon. "Je me déclare pédophile, j’ai toujours cela dans le corps", a déclaré Pierre Lannoy devant le juge d’instruction. 

 "Je n’ai pas dit cela, j’ai dit que j’adorais gentiment Hitler", a déclaré le prévenu lors de son passage devant les juges. Il aurait également déclaré devant les policiers que sa seule limite, c’était 4 ans. "Il n’y a pas de limite", a-t-il rectifié devant le tribunal. Il a nié certains viols et avoué d’autres. Le tribunal ne l’a acquitté que pour deux préventions et a estimé toutes les autres préventions établies.