Jusqu’à présent, le port du masque était obligatoire dans le périmètre de la zone bleue à Fléron. Quelle que soit l’heure ou la fréquentation sur les artères concernées. Cette mesure n’avait pourtant réellement de sens que s’il y avait une affluence telle que les distances de sécurité ne pouvaient plus être respectées.

Le bourgmestre Thierry Ancion plaide depuis plusieurs semaines pour davantage de sens et cohérence dans des mesures qu’il souhaite plus ciblées.

C'est pourquoi, la mesure concernant le port du masque en rue à Fléron est supprimée et, en concertation avec les bourgmestres de l’arrondissement de Liège, la Commissaire d’arrondissement Catherine Delcourt a pris, via un Arrêté Provincial, les mesures suivantes.

Le masque obligatoire dans des lieux précis

A partir du 01/10/2020, le port du masque est obligatoire pour toute personne, à partir de 12 ans, dès lors qu’il est impossible d’assurer une distance de 1,50m entre chaque personne ainsi que :

- aux abords des écoles : une heure avant et une heure après les heures d’entrée et de sorties habituelles ;

- sur le marché hebdomadaire du vendredi, brocantes et marchés aux puces et fêtes foraines ;

- dans les files d’attente et lieux où la distance de 1,50 mètre ne peut être assurée ;

- lors de toute manifestation (publique ou privée) sur la voie publique ;

- pour toute personne assistant à un événement sportif (itinérant ou statique), qu’il ait lieu sur la voie publique ou dans une infrastructure, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cette obligation est valable dès l’entrée du site, pendant toute la durée de l’événement, y compris pour les participants de l’activité tant qu’ils ne l’exercent pas ;

- dans les bâtiments publics.

"A cet effet, il est donc fortement recommandé d’avoir un masque sur soi en permanence", indique la commune de Fléron.

"Il est rappelé avec insistance que le lavage des mains reste primordial. Ce simple geste, accompagné du respect de la distanciation sociale, permet en effet de se protéger les uns les autres, en particulier les plus âgés d’entre nous et les personnes à risques. Il est donc particulièrement important que les jeunes, souvent asymptomatiques, fassent preuve de prudence dans leurs contacts avec les plus âgés, en ce compris les membres de leur famille !"

Le bourgmestre annonce par ailleurs que l’Arrêté Provincial ne nécessite pas, pour l’instant, de mesures complémentaires sur le territoire de la commune de Fléron. "Elles pourraient toutefois être prises si le nombre de cas en soins intensifs et de décès avait tendance à augmenter de façon significative".