Au moins deux personnes ont été tuées, emportées par les eaux. Mais de nombreuses autres sont portées disparues. Notamment celles dont les maisons ont été envahies par plus de deux mètres d'eau. Et qui, faute de courant et de réseau GSM, ne parviennent pas à contacter les secours ou les proches pour les rassurer.

C'est notamment le cas de la soeur et de la belle-mère de Kelly, bloquées dans leur maison à Trooz. Kelly lance un appel à l'aide à toute personne qui pourrait leur venir à leur rescousse. "Elles sont toujours prises au piège comme beaucoup de personnes habitant le même village de Trooz, confie-t-elle, catastrophée. C'est un cataclysme ! Les courants sont beaucoup trop forts pour qu'on puisse les sortir de là."

Kelly a alerté les secours mais en raison des fortes intempéries, les hélicoptères n'ont pas encore pu décoller pour secourir les personnes qui, comme à Aywaille, se sont réfugiées sur le toit de leurs habitations.

Kelly, elle, n'a pas de nouvelles de ses proches depuis que leur maison a été inondée. Elle espère que ses proches ont pu gagner l'étage, le rez-de-chaussée étant noyée par plus de deux mètres d'eau. Elles s'y trouveraient sans eau, sans nourriture et sans moyen de contacter l'extérieur. "Ma sœur et ma belle mère sont prises au piège des eaux. Ma belle mère ne sait pas nager et la petite de 2 ans est en panique ! Ma sœur est ce que j'ai de plus cher au monde. La situation est trop dangereuse pour les pompiers et l'armée. Je suis désemparée !!!!L'eau redescend un petit peu, mais va vite remonter. Les secours sont vraiment désemparés par la situation. La situation est insoutenable. La situation est très dangereuse et l'armée fait son possible pour leurs venir en aide.

Selon les dernières informations reçues par Kelly, l'armée Luxembourgeoise devrait bientôt se déplacer sur Trooz pour venir secourir les sinistrés.