Les travaux préparatoires à sa démolition ont débuté ce lundi.

Les travaux préparatifs à la démolition de l’ancien Théâtre de la place à Liège ont débuté lundi. Le collectif qui occupe les lieux désaffectés réclame une solution pour qu’ils puissent continuer à mener leurs projets culturels dans un autre bâtiment vide de la ville.

Après avoir coupé l’électricité jeudi, les services de la ville de Liège ont entamé lundi les mesures préparatoires avant la démolition de l’ancien Théâtre de la place.

Des travaux de sécurisation et de désamiantage doivent être effectués avant la destruction du bâtiment qui devrait débuter après le 15 août et s’achever fin septembre ou en octobre.

Selon la Ville, l’entrée des ouvriers n’a pas été empêchée. Une dizaine de personnes, sans domicile, occuperaient encore l’endroit. Le collectif Théâtre à la place qui s’y est installé depuis 10 mois, affirme qu’aucune solution n’a été trouvée pour les reloger, malgré des négociations menées avec le bourgmestre Willy Demeyer (PS). Il faut dire que ces artistes se sont installés sans la moindre autorisation dans un endroit qui ne leur appartient pas, le tout sans payer le moindre loyer à qui que ce soit.

Les autorités espèrent que les derniers occupants quitteront les lieux pacifiquement et envisageront les mesures à prendre dans le cas contraire. Le collectif Théâtre à la place réclame également qu’un nouveau lieu soit trouvé pour poursuivre les activités culturelles initiées. Il propose le Val Benoît, le marché d’Amercoeur ou encore les anciens locaux de la RTBF. Ses membres réclament une nouvelle proposition de la part du bourgmestre.

De son côté, la Ville se dit ouverte à la discussion mais affirme ne plus avoir d’interlocuteur de référence. Le Théâtre à la place organise des activités culturelles dans le bâtiment de la place de l’Yser depuis le déménagement, le 6 septembre, du Théâtre de la place vers ses nouveaux locaux Place du 20 août.