En ce contexte de crise sanitaire, les directeurs artistiques du Festival international du Rire de Liège, le duo d’humoristes des Frères Taloche, avaient déjà dû adapter la programmation de cette dixième édition, prévue du 17 au 26 octobre. Une version réduite avec une dizaine de spectacles au lieu de 40 présentés dans neuf salles liégeoises au lieu de quatorze habituellement. "On a maintenu jusqu’ici le festival même si on était perdant financièrement", explique Vincent Taloche, la volonté étant de porter la culture et le rire jusqu’au bout, encore plus en ce climat morose.

Mais coup dur ce vendredi matin lorsque le comité de concertation a annoncé une série de nouvelles mesures, notamment à destination du secteur culturel et événementiel avec la limitation d’un public de 200 personnes maximum dans les salles. De sorte que le duo d’humoriste s’est vu contraint de prendre la décision "la mort dans l’âme" d’annuler le festival auquel il restait trois jours de représentations.

"On ne peut pas les maintenir pour deux raisons", déplore l'humoriste. "Tous nos spectacles sont complets avec les mesures Covid d’un siège entre les bulles et un maximum de 400 personnes dans les salles. Si on prend l’exemple du spectacle de Viktor Vincent ce vendredi soir qui devait avoir lieu au Trocadéro de Liège, pour lequel 350 personnes sont prévues, on ne peut pas dire à 150 personnes qu’elles ne peuvent pas rentrer, et sur base de quels critères ? Ça ne serait pas légal". Par ailleurs, "les nouvelles mesures imposent une distance de 1,50 mètre entre chaque bulle, ce qui représente deux sièges, cela implique donc de reconfigurer tout le plan de salle pour chaque spectacle, c’est impossible ! On ne peut pas en quelques heures revoir toute l’organisation…". Et de préciser que les spectacles annulés ce week-end sont reportés à l’année prochaine.

"On est abattus, c’est sûr, car nous sommes bénévoles depuis le 12 mars et on travaille 12 heures par jour pour monter ce festival" avec une perte financière encore plus conséquente. "On espère une aide du politique".