Liège La célèbre brasserie tenue par le non moins célèbre Guy Stockis est à remettre

Il avait débuté en tenant une supérette du côté de Bressoux et, toujours, il fut son propre patron. Aujourd’hui, Guillaume Stockis, dit Guy Stockis, s’apprête à remettre son établissement. Pas n’importe quel établissement puisqu’il s’agit (sans doute) du plus célèbre vendeur de "boulets liégeois". Chez Stockis, Café Lequet ; quelques années après son frère Joseph, qui a remis son établissement, la tout aussi célèbre taverne Saint-Paul.

Nous avions rencontré Guy et Joseph Stockis en 2012. Le premier était âgé de 58 ans et le second de 63 ans. Ces deux frères célèbres pour leur commerce mais aussi leur caractère bien trempé fêtaient alors les 20 ans de reprise respective d’établissement. En 20 années, ils avaient largement contribué à leurs renommées. Et quelques années après Joseph, c’est donc Guy Stockis qui s’apprête à profiter d’une retraite bien méritée.

Est-ce la fin des célèbres boulets frites avec salade (mayonnaise bien sûr) ou compote et des rognons de veau moutarde ou liégeoise ? Servis un beau dimanche midi sur la Batte, ensoleillée ? Que Neni ! Si Guillaume Stockis dit vouloir prendre sa retraite, c’est car il en a atteint l’âge.

D’ailleurs, le patron compte bien louer l’établissement à un repreneur qui ne devra pas trahir l’âme des lieux. Commercialement parlant, tous les Liégeois savent que "le nouveau" n’aurait d’ailleurs pas intérêt.

Si vous êtes intéressés par ce défi, sachez également que le secret de chez Lequet vous sera aussi révélé, à savoir la célèbre recette des boulets. Le saint Graal en quelques sortes et l’assurance d’un établissement aussi remplis que les estomacs satisfaits des clients.