Cassian est employé dans les grottes de Remouchamps depuis près de 25 ans. Il n’a jamais vu un tel déferlement d’eau. "C’est la première fois que je voyais ça, nous explique l’homme. La seule fois où j’ai vu de l’eau sortir de la grotte, je me trouvais en Italie. J’étais à Rimini lorsque j’ai vu Remouchamps à la télé. Les caravanes étaient emportées par les flots et venaient s’éclater sous le pont. Ce sont les seules images que j’ai eues de Remouchamps sinistré. C’était en 1981."

Effectivement, il est particulièrement rare de voir de telles images, tout comme il est rare que la grotte déborde. "Il y a une rivière naturelle qui passe en dessous de la grotte. C’est le Rubicon. Entre le village de Remouchamps et Louveigné, vous avez ce que l’on appelle ici des chantoirs. On en a répertorié septante. Ces chantoirs reçoivent l’eau de pluie ou de petites rivières qui s’engouffrent dans le sol pour se rejoindre quelque part dans la colline et former le Rubicon."

Mais cette fois, une trop importante quantité d’eau s’est accumulée et cela a provoqué le drame que tous craignaient. "Tous ces chantoirs ont reçu les eaux de pluie. L’eau a commencé à monter très fort dans la grotte. Elle est sortie de la grotte et coulait sur la route. Au début c’était calme, mais j’ai compris que cela n’allait pas aller."

Les quantités déversées étaient impressionnantes. "Il y a eu tant d’eau dans les chantoirs qu’elle a cherché son chemin et est passée sur la route principale pour descendre sur le village. L’eau de la grotte sortait et tous les chantoirs se déversaient en même temps. C’était la catastrophe !"

Cassian s’est rapidement rendu compte du drame qui était en train de se dérouler. "Le matin, la grotte a commencé à déborder. On l’a fermée."

Dès l’après-midi, les choses se sont corsées. "À un moment donné, il y avait environ 80 cm d’eau dans la rue avec un courant impressionnant. L’eau prenait de la vitesse avec la pente. Heureusement, c’est la décrue."

Après plusieurs heures d’angoisse, le calme commence à revenir. C’est l’heure du fastidieux nettoyage. "On va devoir attendre de 24 à 48 heures pour que la grotte revienne à la normale. Il faudra nettoyer tous les chemins. Il faut espérer que les barques n’ont pas coulé. Mais ne nous plaignons pas par rapport à ceux qui ont tout perdu."