Des policiers à vélo, il arrive d’en croiser à Flémalle, particulièrement lors de manifestations, comme Flémalle en fête qui se déroule dans le centre. Mais en dehors du centre, il faut admettre que ce n’est pas aisé de se déplacer sur le territoire vu les montées (et il y en a quelques-unes…) que l’on peut rencontrer…

Aussi, dans une logique de mobilité douce, le conseil communal a approuvé, ce lundi soir, l’acquisition de cinq vélos électriques, avec accessoires, pour la zone de police locale. "Il s’agit également de renforcer la visibilité des agents de quartier ainsi que leur proximité avec les citoyens. Quand on circule à vélo, il est plus facile d’entrer en contact avec le citoyen, le vélo constituant moins un obstacle qu’un véhicule", souligne la bourgmestre de Flémalle, Isabelle Simonis.

Attendez-vous, dès lors, à croiser prochainement votre agent de quartier à vélo.

Terrasses et masque

Le conseil communal a, par ailleurs, confirmé l’ordonnance de police prise par la bourgmestre concernant la réglementation sur les terrasses. En raison du Covid-19 et sachant qu’il est toujours recommandé de favoriser les activités en plein air, il a été décidé d’adapter l’heure de fermeture fixée dans le règlement à 22 h.

" La disposition est double. D’une part, durant l’Euro et jusqu’au 11 juillet, il est possible de laisser les terrasses ouvertes jusqu’à 23 h 30. Puis, du 12 juillet jusqu’au 31 août, pour le reste de l’été, l’ouverture est autorisée jusqu’à 23 h. Au-delà du 31 août, le règlement initial sera à nouveau d’application ", précise la bourgmestre de Flémalle.

Quid du masque ? Souvenez-vous qu’un certain nombre de rues, principalement commerçantes, ainsi que certains lieux, comme les parcs, avaient été désignés comme étant des zones où le port du masque était obligatoire. La bourgmestre ayant levé cet arrêté, il n’est donc plus obligatoire d’y porter le masque.