Ce dimanche en milieu de journée, Pierre Wolper, le recteur de l’Université de Liège, s’est adressé à la communauté universitaire. Il a indiqué que la campagne de tests de screening qui était menée au cours des dernières semaines au sein de l’ULiège est désormais suspendue.

Il faut cependant noter que les prélèvements pourront bel et bien encore être déposés au début de cette semaine, mais les kits salivaires ne seront quant à eux plus distribués.

Pour rappel, cette campagne avait démarré à la fin du mois de septembre dernier, avec la distribution de kits d’autoprélévements de salive spécifiquement développé par l’Université de Liège afin de réaliser des tests de screening du coronavirus parmi ses étudiants et au sein de son personnel.

Les maisons de retraite prioritaires

Le recteur a également précisé ce dimanche que la plateforme de tests de l’Université de Liège contribue à la gestion de l’épidémie au niveau national et régional et, qu’au vu la gravité de la situation actuelle, il lui est dès lors demandé de rendre un maximum de capacité disponible, en particulier pour protéger les résidents des maisons de retraite.

Dans ces conditions, et vu également de la baisse importante des présences dans les locaux de l’ULiège, les tests de screening ont donc été fort logiquement suspendus au sein de la communauté universitaire.