Elles concerneraient treize propriétaires.

Cela fait plusieurs années que la député régionale Caroline Cassart (MR) intervient au sujet du dossier relatif à la liaison Tihange-Strée-Tinlot.

"J'ai tout connu : j'ai connu le permis, pas de budget, j'ai connu le budget, pas de permis et, maintenant, je pense qu'on a le permis et le budget".

C'est ainsi qu'elle vient de ré-interpeller le ministre en charge de la Mobilité Philippe Henry (Ecolo) concernant de dossier qui lui tient à coeur.

Ses questions avaient trait à la phase 2 ainsi qu'aux expropriations liées à la phase 3 de même qu'au calendrier de la phase 4, soit le dernier tronçon.

"Le chantier de la phase 2 est effectivement terminé", lui a répondu le ministre. Concernant les expropriations, une réunion avec les propriétaires - treize seraient concernés -, les autorités communales et le comité d'acquisition était prévue ce jeudi afin de procéder si possible à la signature des autorisations de prise de possession.

Les travaux de la phase 4 pas prévus en 2020

Enfin, concernant le dernier tronçon, le ministre a renvoyé la balle dans le camp de la Sofico, laquelle est concernée par le réaménagement de l'échangeur de Tinlot, la suppression du pont et la création de deux giratoires. Ce projet figure au plan "Mobilité Infrastructures 2019-2024" mais les travaux ne sont pas prévus en 2020.

"Je dois examiner dans quelle mesure ce projet peut être financé dans le courant de cette législature", a encore précisé Philippe Henry.

Si Caroline Cassart s'est réjouie des avancées récentes, elle estime que l'on a quand même pris beaucoup de retard dans ce dossier.

Au sujet de la phase 4, elle prend acte de la réponse du ministre mais espère que ce dossier va vraiment aboutir dans un mois ou deux.