Liège La toiture sera complètement refaite afin que le musée ouvre durant toute l’année

Ce n’est pas le plus "connu" des musées liégeois et pourtant, les trésors dont il recèle sont gigantesques… au sens propre comme au sens figuré. Le musée des Transports en commun de Wallonie, créé en 1985 dans cet ancien dépôt de tram, situé rue Richard Heintz (quartier de Fétinne), est en effet riche d’une cinquantaine de véhicules qui retracent, ensemble, l’évolution de nos transports en commun.

Depuis toujours toutefois, il souffre de sa condition… d’ancien dépôt de tram donc. Les lieux sont en effet ouverts du 1er mars au 30 novembre, "pas plus tard car il y fait très froid", explique Serge Loureau, directeur du musée. C’est la raison pour laquelle un dossier de réhabilitation, passant essentiellement par la mise en place d’une nouvelle toiture, a été lancé l’an dernier. Il y a quelques mois, le musée a obtenu l’accord du Gouvernement wallon qui a donc réservé pas moins de 1,6 million d’euros pour ce chantier.

Un sacré montant… "Il faut dire que la surface est grande, 3.500m²", poursuit le directeur, "mais actuellement, la toiture est faite en de tôles dont une partie en tôles ondulées en plastique. Cela doit donc clairement être isolé ne serait que pour la remise aux normes". Si la programmation des travaux n’est pas encore arrêtée, on songe déjà, au musée, à cette difficulté liée à la protection des engins. Dans ce vaste hangar, on observe aussi bien des prototypes des premiers autobus liégeois que la voiture de gala du dernier Prince Évêque de Liège mais aussi un taxi hippomobile, un des premiers tramways hippomobile, des tramways électriques ou encore le dernier tram urbain liégeois. Des véhicules qui ne seront que mieux lottis après les travaux et qui, surtout, pourront être "visités" durant toute l’année, ce qui n’est pas du luxe dans ce bâtiment construit en 1904, en prévision de l’Exposition universelle de 1905.

À terme, ce musée hors du commun pourra offrir au public un confort supplémentaire. Clairement, la mise en œuvre de ce chantier coïncide avec le retour du tram à Liège (inauguration prévue en 2022 si tout va bien), ce qui n’est pas un hasard doit-on comprendre.

Une programmation chargée cet été

En ce moment au Musée des Transports en commun, l’exposition The Box, le monde en boîtes, est à visiter, jusqu’au 31 octobre. Celle-ci vous fera voyager de l’amphore au conteneur, des ports grouillant de vie aux grands terminaux à conteneurs d’aujourd’hui. Pour son édition liégeoise, l’exposition s’est enrichie d’un contenu spécifique au Port autonome de Liège. L’ensemble se veut ludique, interactif et s’adresse à tous les publics. Citons aussi ces activités : "À la découverte du port autonome de Liège en bus ancêtre", les 15 et 18 juillet ; des journées ludiques sur le thème de l’eau et du transport avec la Parenthèse, le 10 juillet et le 7 août ; un concours créatif "Imagine ta box", du 10 juillet au 7 août. La création pourrait être exposée à La Parenthèse ; les samedis famille au Musée des Transports avec visite ludique et atelier créatif ; un stage d’été "Les bourlingueurs au musée" du 19 au 23 août… entre autres. Informations complètes sur www.musee-transports.be.