On va arracher 450 arbres le long du tracé, mais en planter plus de 900 !

Dès ce mois de novembre, le futur tracé du tram va s’enrichir la plantation d’environ 900 nouveaux arbres, ce qui, vu le nombre des arbres qui devront être arrachés, représente un “boni” d’environ 450 arbres.

En effet, conformément au permis unique, le projet du Tram de Liège prévoit la plantation d’un nombre d’arbres bien supérieur au nombre d’arbres retirés. Sur la majorité des tronçons du tracé, plus de 900 arbres seront plantés. Les diverses essences choisies comprendront majoritairement des chênes, des merisiers et des tilleuls. En outre, 10 000 m² de massifs arbustifs et plus de 5 000 m² de plantes vivaces et de graminées seront plantés.

Seuls les arbres constituant un obstacle aux travaux et au tracé du tram disparaîtront tels qu’identifiés dans le permis unique. Ceux ci suivront une filière de revalorisation éco-responsable pour tout ce qui est broyable.

Ce travail sera effectué entre novembre 2019 et mars 2020, selon la zone concernée, et ce afin de respecter les exigences légales en la matière et les périodes de nidification.

En termes de mobilité, ces interventions n’auront que des impacts ponctuels et mineurs, sans que la circulation ne soit interrompue dans un sens ou dans l’autre.

Bien entendu, l’accessibilité des piétons et des cyclistes sera également garantie.

La première intervention aura lieu à partir de début novembre 2019.

Les végétaux valorisables, c'est-à-dire des arbustes, des vivaces, des graminées, des couvre-sols ayant encore une valeur possible de replantation et qui doivent être enlevés dans le cadre du projet du tram seront récupérés par la Ville de Liège.

Ces végétaux seront enlevés et conservés dans la pépinière de la Ville de Liège pour une transplantation ultérieure dans l'espace public.