Liège

Le parquet a requis mardi devant le tribunal correctionnel de Liège des peines de 6 mois de prison contre le Kazakh Alexandr Vinokourov et le Russe Alexandr Kolobnev, tous deux suspectés de faits de corruption après s'être arrangés pour la victoire de Liège-Bastogne-Liège en 2010. 

Les avocats ont réclamé l'acquittement. Le Kazakh Alexandr Vinokourov et le Russe Alexandr Kolobnev sont suspectés de s'être arrangés alors qu'ils étaient tous deux en tête de la Doyenne, le 25 avril 2010, à quelques centaines de mètres de l'arrivée à Ans. Alexandr Vinokourov aurait acheté son succès à Alexandr Kolobnev et aurait offert 150.000 euros à Kolobnev pour qu'il ne lui dispute pas le sprint final.

L'enquête dénonçait des faits de corruption et se basait sur des échanges d'e-mails entre les deux cyclistes ainsi que sur des versements de 100.000 et 50.000 euros effectués en juillet et décembre 2010.

Le parquet a maintenu ses accusations contre les deux anciens coureurs cyclistes. Contre Alexandr Vinokourov, le substitut a requis une peine de 6 mois de prison et une amende de 100.000 euros. Contre Alexandr Kolobnev, le parquet a requis une peine de 6 mois de prison, une amende de 50.000 euros et la confiscation d'une somme de 150.000 déjà saisie sur ses comptes bancaires suisses.

Les avocats des deux sportifs, Me Lodomez et Me Dupont ont sollicité leur acquittement. Tout en soulevant le délai raisonnable, ils ont soutenu que la thèse de la corruption n'est pas crédible et avait été instruite uniquement à charge par la justice liégeoise. Les accusations reposeraient sur des "indices colorés" par des documents volés ou fabriqués (des pièces issues des boîtes e-mail des prévenus).

La défense a soulevé le doute et, subsidiairement à sa demande d'acquittement, a réclamé la suspension du prononcé en faveur d'Alexandr Vinokourov et d'Alexandr Kolobnev.

Le jugement sera prononcé le 8 octobre.