C'est le cas pour une centaine d'infirmières.

Ce sont les premiers diplômés de l’enseignement paramédical de la Province de Liège depuis l’application de la réforme de la formation en soins infirmiers.

Issus des trois implantations provinciales, une centaine d'étudiant(e)s a déjà pris le chemin du monde du travail.

De trois ans, ce cursus a été allongé à trois ans et demi par une directive européenne.

Dans un contexte de pénurie dans ce secteur, ils ont tous trouvé un emploi.

Ce lundi 27 janvier, la cérémonie de remise des diplômes à une quarantaine de futurs professionnels de la santé s’est tenue dans les IPES de Verviers et de Huy.

De leur côté, les diplômés de l’IPES Paramédical de Liège ont été mis à l’honneur ce mardi 28 janvier.

Un secteur en pénurie

Comme l’a rappelé la directrice Karine Rebholz, "l’ensemble des diplômé(e)s de l’enseignement provincial vont directement intégrer le monde professionnel".

En effet, le secteur des soins de santé connaît une importante pénurie depuis plusieurs années.

Sophie, diplômée et employée dans un hôpital verviétois : "C’est vrai que durant les stages, on s’aperçoit des difficultés que rencontrent les équipes hospitalières".

" C’est un engagement personnel qui s’est renforcé au fil de mes stages. Ceux-ci permettent d’acquérir une expérience professionnelle", dit quant à elle Anne-Catherine.

Lors de cette remise de diplômes, la députée provinciale de l’Enseignement et de la Formation a aussi insisté sur l’importance de cette formation, au plus proche du terrain.