Un parking gratuit sera mis à disposition. Il ne sera pas nécessaire d'avoir un rendez-vous pour s'y rendre mais il est fortement conseillé d'en demander un via le site internet masanté.be. "Ce village s'adresse principalement à des personnes asymptomatiques, ou peu symptomatiques, qui désirent se faire tester à la suite d'une prescription médicale, d'un retour de l'étranger ou qui ont été contactées par le centre de tracing", a indiqué la ministre Christie Morreale. 
 
"Les comptoirs de tours opérateurs vont être transformés en guichet, la partie du terminal 'arrivée' va être pour les 3/4 consacrée à ce centre de testing qui a été conçu pour plus tard continuer à fonctionner avec le trafic aérien", a précisé de son côté Luc Partoune, CEO de Liege Airport. "Ce projet cadre parfaitement avec nos missions premières", a ajouté Bruno De Meue, directeur des secours pour la Croix-Rouge de Belgique. 
 
"Nous avons trois centres de testing opérationnels sur Bruxelles depuis octobre et à ce jour 26.000 tests y ont été déjà été réalisés, nous sommes donc heureux d'apporter notre expérience en la matière également en Wallonie." Les trois autres villages seront déployés dans les prochaines semaines dans le Brabant Wallon, le Hainaut et la province de Namur. Ensemble, les quatre villages auront une capacité de 5.000 tests par jour.