Le premier cas de Covid-19 remonte à la fin de la semaine dernière. Un employé a consulté son médecin après avoir ressenti des symptômes. Un deuxième cas positif a ensuite été déclaré durant le week-end. Tous deux, travaillant dans les bureaux, ont été écartés.

"Comme le veut la procédure, les contacts de ces personnes ont été retracés et il est apparu qu'une dizaine d'employés ont été en contact soit avec l'un des deux, soit avec les deux. Lundi matin, le médecin du travail a fait passer le test à cette dizaine de personnes. Dans l'attente des résultats, il leur a été demandé de rentrer chez elles", précise Christian Delcourt, porte-parole de Liege Airport, ayant été lui-même en contact avec l'une des deux personnes infectées et désormais placé en télétravail. "Si les résultats sont négatifs, ces personnes pourront revenir au bureau. Dans le cas contraire, elles seront en quarantaine".

Pour le reste des employés n'ayant pas été en contact avec ces personnes, par précaution, et malgré la présence de parois en plexiglas et le respect des distances, le port du masque a été rendu obligatoire au sein des bureaux.

Sachant que ce sont des personnes travaillant dans les bureaux qui ont été mises à l'écart, aucune conséquence n'est à déplorer sur le fonctionnement de l'aéroport liégeois.