Un géant chinois de l'e-commerce débarque à Liège... commentaire

Willy Borsus, Charles Michel, Willy Demeyer… pour ne citer que les principaux politiques qui, tôt ce mardi, s’exprimaient, épanouis, sur l’arrivée providentielle du géant chinois de l’e-commerce, Alibaba, à Liège… Il faut dire que les promesses sont alléchantes, en matière d’emploi notamment : "des milliers". Et quels emplois ! Dans le secteur de la logistique, une filière chère à toute une génération de décideurs à Liège, heureuse de se projeter enfin dans une économie du XXIe siècle. Liège était, ce mardi, ivre de bonheur. Mais ne devrait-on pas, dès à présent, poser les questions qui fâchent ? Celles que soulève notamment ce modèle économique, de l’e-commerce, concurrence insaisissable qui, sans politique bienveillante en la matière, signera l’arrêt de mort du commerce traditionnel. Alibaba, un modèle synonyme d’arrivée massive d’emplois aussi mais d’emplois que d’aucuns qualifient déjà de low-cost. Dumping social en vue ? Et au-delà du modèle économique enfin, l’arrivée d’un tel mastodonte pose - inévitablement - la question de l’activité aérienne, délicate en zone urbaine, pour des raisons climatiques et sanitaires évidentes. À défaut de maîtrise, il faudra, dans ce dossier, de sérieuses balises pour éviter qu’Alibaba ne débarque avec ses… 40 vols/h !