Le diable se cache parfois dans les détails voire en l'espèce dans les symboles...

Ainsi donc, il a été question de toponymie lors du dernier conseil communal de Liège.

Et plus particulièrement des dénominations de voiries du futur écoquartier de Coronmeuse.

L'échevine en charge Elisabeth Fraipont (MR) a annoncé pas moins de 18 nouvelles dénominations.

Lesquelles ont trait à cet important site qui est désormais en cours de reconversion au nord de la ville.

Sept dénominations de voiries au caractère féminin

Sept dénominations choisies auront un caractère bucolique voire historique, faisant référence à l'Expo 39.

En outre, une fois n'est pas coutume, sept autres dénominations de personnalités auront un caractère féminin.

Seule une dénomination aura trait à une personnalité masculine, à savoir l'artiste Edgar Scauflaire qui est lié au site.

Parmi les futures voiries, on retiendra notamment la rue Florence Arthaud, du nom de la célèbre navigatrice française.

Mais aussi les places Rosa Parks et Gisèle Halimi, soit deux figures marquantes du féminisme.

Sans oublier, dans un registre symbolique, les voies de l'Ardence et des Confluences.

Cette nouvelle façon de faire a réjoui les groupes d'opposition CDH et Vert Ardent.