Liège Même son avocat admet que son client est un "grossier personnage" !

Daniel, 66 ans, a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de détention illégale d’armes, mais aussi de menaces. L’homme a le verbe haut et son attitude devant le tribunal laissait présager d’une joute folklorique avec le juge Axel Theunissen.

Cette affaire a débuté le 13 décembre 2018. Daniel est allé à l’hôpital. En retard, il a sorti un mouchoir de sa poche et cinq munitions pour accélérer les choses ! Il s’est montré agressif et insultant. La dame de l’accueil, choquée, a fait appel aux vigiles alors que Daniel faisait de l’esclandre. Le sexagénaire a alors insulté les vigiles, mais aussi les policiers.

À la suite de ces faits désagréables, une perquisition a été réalisée chez lui. Les inspecteurs ont découvert des armes dont plusieurs n’étaient pas en ordre.

L’épouse de Daniel a confié être très malade. Elle a expliqué que son mari se montrait également agressif avec elle. Il lui aurait dit qu’il allait "la faire crever à petit feu !" Elle a expliqué qu’elle avait peur.

"Je suis marié depuis 45 ans. Si vous n’avez jamais de petits problèmes avec votre femme, je vous félicite", a poursuivi Daniel. "Les douilles, je ne les avais pas prises exprès…"

Le parquet ne s’est pas opposé à une probation autonome. La défense a plaidé un acquittement en estimant que son client était un "grossier personnage qui n’a aucune manière", mais qu’il n’avait pas l’intention de menace