Quatre monuments du patrimoine architectural de la province de Liège seront restaurés grâce au Fonds Richard Forgeur. L'investissement s'élève à 125.000 euros, a indiqué vendredi la Fondation Roi Baudouin, qui gère le Fonds Richard Forgeur. Depuis sa création en 2013, le Fonds contribue à la restauration et à la sauvegarde de bâtiments/monuments classés ou particulièrement significatifs en province de Liège. Cette année, sur les 15 dossiers introduits à la suite de l'appel à projets, quatre ont été retenus. "Cette dernière sélection se caractérise à nouveau par sa diversité. En effet, les monuments sélectionnés relèvent tant de propriétaires privés que religieux, couvrent des siècles différents (du 12e au 20e), font ou non l'objet d'un certificat de patrimoine et sont établis dans différentes entités de la province de Liège", souligne Michel Foret, président du comité de gestion du Fonds Richard Forgeur.

Ces dossiers concernent la fontaine de la Samaritaine (cour intérieure de l'hôtel Wodon-Merken), la façade Art Nouveau (rue de la Liberté), la chapelle Notre-Dame de Saint-Fontaine à Clavier (hameau de Saint-Fontaine) et une façade d'après-guerre à Visé (face à la collégiale Saint-Martin et Saint-Hadelin).

Un montant de 40.000 euros est accordé pour la restauration de la fontaine de la Samaritaine, dont le panneau central est attribué à Jean Del Cour, "le plus grand représentant du style baroque en Wallonie". Concernant la façade Art Nouveau, le Fonds était déjà intervenu en 2019 pour la restauration de ses quatre panneaux de sgraffites à motifs figuratifs Art Nouveau. Désormais, une somme de 9.000 euros est accordée pour la reconstitution des fers forgés de la façade selon les plans de 1905.

La chapelle Notre-Dame de Saint-Fontaine, édifice roman du 12e siècle classé en 1944, se voit octroyer une somme de 60.000 euros sachant qu'elle nécessite une restauration importante au niveau de la charpente, de la couverture des toits ou encore des vitraux. Ces travaux permettront d'y rétablir des activités liturgiques mais aussi culturelles (concerts ou expositions). Enfin, 16.000 euros sont attribués à la restauration de la façade d'un bâtiment d'après-guerre à Visé, qui abrite une ASBL à but social.

A ce jour, ce sont près de 725.000 euros qui ont été octroyés par le Fonds Richard Forgeur, pour 25 projets de conservation ou de restauration de lieux emblématiques en province de Liège.