Liège

Plusieurs associations de parents ont interpellé lundi soir le collège de la Ville de Liège, lors du conseil communal, à propos d'un manque de sécurité et d'hygiène dans l'enseignement communal liégeois. 

Plus de 60 % des parents sondés par ces associations rapportent que leurs enfants fréquentant une école communale liégeoise s'abstiennent d'utiliser les sanitaires prévus. En cause: l'état de vétusté et de propreté mais aussi le manque de matériel mis à disposition. Ce qui aurait pour conséquence de générer des problèmes urinaires chez certains enfants, a précisé lundi soir Olivia Perwez, qui représente les associations de parents. Les différentes associations de parents représentées font état de problématiques communes à de nombreux établissements et réclament la mise en place d'un plan d'actions, sur base de délais déterminés, afin d'assurer "un enseignement communal liégeois citoyen et de qualité".

Elles souhaitent ainsi qu'un conseil de participation "efficace" soit mis en place dans toutes les écoles, que des investissements soient entrepris afin d'améliorer l'état des sanitaires ou encore qu'une formation de base et aux premiers secours soit dispensée à destination des personnes qui assurent l'accueil extra-scolaire. En effet, ces associations font état de "réactions pas toujours adéquates en cas d'accident" ainsi que de "cris et punitions comme seules solutions pour se faire obéir".

Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer (PS), a répondu qu'une rencontre sera fixée prochainement avec les échevins concernés, rappelant que l'échevin de l'Enseignement s'était déjà engagé à mettre en place des rencontres avec les associations de parents tous les trois mois.

"En matière de sanitaires, la norme par enfant est respectée. Entre 2013 et 2016, 390.000 euros ont été investis pour rénover les sanitaires dans une dizaine d'écoles. En 2017, le budget était de 230.000 euros pour 8 écoles et des dossiers sont en cours pour 13 implantations", a souligné Willy Demeyer, qui a ajouté qu'il soutient la demande concernant la formation du personnel extra-scolaire.