Laurent a écopé de 120 heures de travail devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir commis une entrave méchante à la circulation et avoir frappé son rival amoureux, le tout sous les yeux apeurés de ses propres enfants ! L’homme n’a pas supporté que la mère de ses enfants le quitte en 2018. Cela faisait 17 ans qu’il était en couple. 

Il s’est comporté comme un fou du volant n’hésitant pas à mettre en danger les autres usagers de la route, son rival amoureux, mais aussi son ex-compagne et quatre de ses enfants. "Il est venu tourner autour de ma femme et cela a tout déclenché", a expliqué le prévenu lors de son premier passage devant le tribunal. "On vivait toujours ensemble. Il n’y avait pas eu de séparation." 

L'homme n'a pas la même version que la dame concernant cet élément. Alors que l'homme est venu chercher la dame au domicile qu’elle partageait toujours avec Laurent, il a été pris en chasse par ce dernier. Le père a mis quatre de ses enfants dans la voiture et a poursuivi le véhicule du couple. Il a finit par leur foncer à plusieurs reprises dedans. "Je voulais qu’il s’arrête. Je l’ai percuté parce qu’il s’amusait à freiner. J’admets que je lui ai rentré dedans. J’admets tout, le fait est très grave."

Lorsque son rival a été bloqué par une autre voiture, Laurent a brisé la vitre de son véhicule. L’automobiliste a été blessé et aurait également reçu un coup de poing. "Je ne l’ai pas frappé. Je sais que j’ai fait une énorme boulette, mais il est venu chercher mon ex devant chez moi, il m’a provoqué."