Pascal, 50 ans, a écopé de 80 heures de travail ou à défaut, 4 mois de prison pour avoir craché sur le visage d’un policier en pleine pandémie et de s’être rebellé… 

Les faits se sont produit en pleine crise du Covid-19, le 20 juin 2020. Cette nuit-là, Pascal a pris le volant alors qu’il avait beaucoup bu. 

Il s’est stationné avec sa compagne et son chien. Vers 2 heures du matin, des riverains ont appelé les secours car deux personnes étaient endormies dans leur véhicule dans le quartier. Les gens se sont inquiétés de l’état de santé des occupants de la voiture. 

La police s’est rendue sur place pour s’inquiéter de l’état des personnes qui se trouvaient dans le véhicule. "Je dormais quand ils m’ont contrôlé", a déclaré le prévenu lors de la première audience. "Je me sentais mal. J’avais dû boire deux ou trois bières, je me sentais mal avec la chaleur et l’alcool. Je ne retrouvais pas ma route." Lorsque la police a contrôlé Pascal, l’homme n’a pas hésité à s’ouvrir encore une petite cannette… Un comportement pour le moins irrespectueux. 

"Ils m’ont demandé si j’avais bu de l’alcool, j’ai dit oui." Pascal a refusé d’obéir aux injonctions et a commencé à boire sa bière. L’inspecteur l’a saisie. Le rebelle a alors craché sa bière au visage d’un des policiers ! 

"C’est possible par provocation, je ne me souviens plus trop bien." Pascal s’est ensuite débattu. Après avoir été mis en cellule de dégrisement, il s’est mis nu devant les caméras… L’intéressé a déjà été condamné pour des faits de rébellion.