Sans l’intervention de sa voisine, il y a fort à parier que la dispute qui a opposé deux ressortissants allemands aurait eu des conséquences bien plus graves.

Vendredi après-midi une dispute a en effet éclaté dans un couple d’Allemands fraîchement arrivé à Liège. L’homme, jaloux et possessif voulait absolument consulter le GSM de sa compagne et était fort fâché parce que cette dernière avait changé le code d’accès de son téléphone.

Comme la dame refusait de lui donner le nouveau code, le compagnon a piqué une (très) grosse colère. Il s’est jeté sur son amie, l’a frappée et a même entamé une manœuvre d’étranglement. Pour ne pas qu’elle crie, il a mis ses doigts dans la bouche de sa victime.

Heureusement, malgré ces précautions, une voisine a entendu du bruit. Elle a frappé à la porte de l’appartement et a expliqué qu’il fallait lui ouvrir et que, dans le cas contraire, elle appellerait la police.

L’homme a donc relâché son étreinte et a ouvert la porte. Profitant de cette occasion inespérée, la dame s’est relevée et est parvenue à s’enfuir puis à se réfugier dans l’appartement de sa voisine.

L’alerte a été donnée et le violent interpellé. Privé de liberté, il a été déféré, samedi matin, au parquet de Liège. La dame, elle, a une incapacité de travail de 5 jours.