Liège Le témoin a cru que la victime rouée de coups par son compagnon était morte

Claude, 49 ans, a écopé de 10 mois de prison ferme pour avoir porté de violents coups, lors de plusieurs scènes à sa compagne. Il a commis une première scène le 31 juillet 2018. Les seuls faits qu’il ne contestait pas… Mais les autres préventions mises à sa charge ont été confirmées par des témoins.

Le 14 octobre 2018, une dame est passée devant le domicile de l’intéressé. Elle a entendu de cris de détresse de la compagne de Claude. Le témoin a appelé les secours. Lorsqu’elle s’est approchée, elle a vu que Claude molestait la victime. "J’ai vu l’homme tenir la femme au niveau du cou avec une de ses mains et lui écraser le visage contre le mur de l’habitation. La femme ne pouvait bouger et était coincée. L’homme lui posait des questions en hurlant au sujet d’une photo". Le témoin s’est caché et a constaté que Claude avait fait tomber la dame au sol et était couché sur elle.

Le 27 octobre 2018, le violent s’en est à nouveau pris à sa compagne… Un homme qui travaille au service de la propreté de la ville d’Esneux a eu son attention attirée par le véhicule de Claude. "J’ai aperçu deux jambes sortant du véhicule et un homme essayant de les extirper de celui-ci. J’ai ensuite aperçu une dame qui se faisait jeter du véhicule violemment. J’ai d’ailleurs pensé que l’on jetait un corps sans vie".

L’homme a interpellé deux ouvriers de la commune pour venir en aide à la personne qui venait d’être jetée dans le fossé. Alors que le suspect prenait la fuite, les trois hommes ont découvert la victime qui avait été rouée de coups ! Elle avait ses vêtements déchirés, était pieds nus et saignait du nez…