Il avait pris de la drogue et croyait qu'on voulait le tuer...

On ne sait pas trop ce qui s’est passé dans la tête d’Arbi, un Liégeois de 34 ans, mais l’homme s’est retrouvé, samedi, au palais de justice de Liège après avoir tenté d’étrangler une dame qu’il ne connaissait même pas.

Ainsi, vendredi vers 6 h 20, Arbi a frappé à l’appartement du rez-de-chaussée d’un immeuble situé rue En-Bois, à Herstal. L’homme semblait fort nerveux et a immédiatement crié au travers de la porte qu’on essayait de le tuer.

La dame qui se trouvait à l’intérieur lui a alors ouvert la porte pour lui venir en aide. À ce moment, Arbi s’est rué sur elle et a tenté de l’étrangler ! Heureusement, l’occupante des lieux a réussi à se dégager et est ensuite parvenue à calmer Arbi.

Les deux personnes se sont alors assises sur les escaliers de l’immeuble. Puis, tout aussi brusquement que la première fois, Arbi s’est jeté sur la dame et la, cette fois, très violemment mordu au bras !

La victime est parvenue à se dégager avant de rentrer chez elle et de se sauver par la fenêtre de son habitation. Elle a ensuite immédiatement donné l’alerte.

À l’arrivée de la police, Arbi était couché sur le sol, dans le hall d’entrée de l’immeuble.

Interrogé, Arbi a admis ne pas connaître la dame. Il a expliqué qu’il était allé chez un copain qui vit dans l’immeuble et qu’il a joué à des jeux vidéo et fumé de la drogue. Puis il a été pris d’une crise de panique croyant qu’on voulait le tuer. Il a quitté l’appartement en hurlant et ne se souvient plus de la suite…

Déjà connu des autorités judiciaires pour des faits de vol avec violence et de drogue, l’homme a été privé de liberté et déféré au parquet de Liège. Là, son dossier a été mis à l’instruction avec demande de mandat d’arrêt.