Le chantier de restauration, estimé à plus de 20 millions d’euros, va être lancé

C’était en octobre 2013, le célèbre World Monuments Fund (WMF) publiait sa liste des monuments considérés comme "les plus en danger de la planète", comme tous les deux ans depuis 1996… Et surprise, un monument liégeois figurait dans ce fâcheux inventaire, la Collégiale Sainte-Croix, qui surplombe la place Saint-Lambert, en haut de la rue Haute-Sauvenière. Les échafaudages installés autour du bâtiment depuis des lustres ne faisaient plus illusion.

Aujourd’hui pourtant, le bâtiment est à l’aube d’une renaissance. Ce lundi lors du conseil communal, le marché relatif à la restauration de ce bien patrimonial sera en effet lancé. Les travaux approchent. Christine Defraigne, échevine du Patrimoine, Roland Léonard, échevin des Travaux et Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, ont présenté le dossier ce vendredi : "Faisant état de sa volonté de pérenniser et revaloriser le patrimoine historique et religieux qui fait son prestige, la Ville de Liège a obtenu pour la rénovation et la réaffectation de Sainte-Croix un subside régional de 95 %, plafonné à 15 millions d’euros. Le marché présenté au prochain conseil représente le premier pas décisif de cette ambition".

Ce chantier sera titanesque . En outre, il représente un investissement de 20 millions d’euros et est annoncé pour une durée de 10 ans. "Il pourrait commencer fin 2019 ou début 2020", confirmait encore Roland Léonard.

Rénover donc… mais aussi réaffecter. Point de désacralisation toutefois. En concertation avec l’Évêché, il s’agirait pour l’Église "d’œuvrer dans un même lieu hautement symbolique à l’unité et au rapprochement des chrétiens d’église et de communautés ecclésiales différentes". Entendons par là les catholiques, les Grecs et les Russes orthodoxes, protestants réformés et syriaques…

Au-delà de cet objectif, la Collégiale deviendra aussi un haut lieu de tourisme et de culture puisqu’elle deviendra le point de départ du futur circuit des Collégiales. Enfin, "Sainte-Croix offrira aussi l’acoustique parfaite pour des activités musicales, théâtrales et, d’une façon générale, culturelles".