En ce compris ceux sous statut étudiant.

Pendant toute la crise du Covid-19, le CPAS de Liège a dû lui aussi adapter son fonctionnement tout en veillant à assurer ses missions d'aide aux citoyens les plus fragilisés, en ce compris les plus jeunes, et à maintenir un service permettant de répondre sans délai à l'urgence du moment.

Dans ce contexte particulier, une attention a été et reste portée aux bénéficiaires âgés de 18 à 25 ans, qui sont nombreux au CPAS de Liège – plus de 3000 – et qui sont entourés par plusieurs services, lesquels ont veillé, y compris au plus fort de la crise, à ne jamais rompre le lien social.

On peut évoquer l'antenne jeunes, le suivi au sein des ateliers de pédagogie personnalisée pour les jeunes qui ne sont ni aux études ni à l'emploi ni en formation, le travail des antennes de quartier ainsi que celui de la cellule jeunes qui assure un soutien accru aux étudiants.

En outre, début jui, un appel aux dons d'ordinateurs portables a été lancé par le CPAS de Liège pour répondre à un besoin particulier.

Dans la foulée, il a décidé d'octroyer en cette fin du mois de juin à chacun des 1742 jeunes bénéficiaires du RI sous statut étudiant une aide ponctuelle de 120 euros visant à couvrir les frais de connexion internet pour la période d’avril à juin.

"L'aide au numérique est un levier essentiel de la réussite des jeunes bénéficiaires sous statut étudiant. Cette réussite reste l'objectif premier du CPAS par rapport à ce public", souligne Jean-Paul Bonjean, président du CPAS de Liège, pour qui "nous répondons ainsi à un besoin réel et criant".