Grosse agitation, ce vendredi en fin d'après-midi à la gare des Guillemins de Liège. En effet, le trafic ferroviaire a été totalement interrompu. Tous les trains restant à quai, les passagers à l'intérieur.

Selon les premières informations, c'est la police qui a imposé cet arrêt complet, le justifiant par une opération d'importance. Les représentant des forces de l'ordre seraient à la recherche d'un individu qualifié de dangereux.

Renseignements pris à bonne source, il apparaît que toute cette agitation est due à une bagarre entre deux individus qui a éclaté devant la gare des Guillemins, à hauteur du dépôt des bus.

Une équipe de police a tenté de les écarter et de les intercepter. A ce moment, ils se sont enfuis chacun de leur côté. Un des deux hommes, visiblement fort agité, s’est couché devant un bus puis a continué sa route vers la gare, a monté les escaliers sur le côté et s’est retrouvé à courir le long des voies de chemin de fer en direction de Bruxelles. Le trafic des trains a alors été interrompu. L’individu a été intercepté alors qu'il se trouvait dans un état d'agitation extrême. L'homme s'est même scarifié à l'aide d'une boîte de conserve...  Après cette interpellation, tout est rentré dans l’ordre. 

L’autre individu, lui, a réussi à prendre la poudre d'escampette.