Ce lundi soir lors du conseil communal, le groupe d'opposition Vert Ardent est revenu sur le récent dénombrement des SDF à Liège.

Lequel avait été réalisé en octobre dernier par la Fondation Roi Baudouin et la KULeuven avec le concours de plusieurs partenaires liégeois.

Seules 422 personnes ont ainsi été comptabilisées et réparties en plusieurs catégories à l'issue de ce recensement.

Un chiffre jugé surprenant par les verts liégeois qui mettent en parallèle les 823 dossiers ouverts au CPAS.

Dans sa réponse, le bourgmestre Willy Demeyer (PS) a précisé la méthodologie utilisée.

Et ce dernier de confirmer le total de 422 personnes concernées par le mal logement.

"Ce chiffre ne comprend toutefois pas l'ensemble des situations", a-t-il reconnu.

Quant à la cellule ad hoc du CPAS, elle ne concerne pas que des sans-abri.

Dans sa réplique, Guy Krettels s'est toutefois étonné de ce chiffre " peu crédible".

Et de faire référence aux 1472 personnes comptabilisées il y a peu à Gand.