C'était malheureusement à craindre et c'est arrivé. Lundi soir, Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège a décidé de la fermeture de quatre institutions culturelles liégeoises. Il s'agit de la salle philharmonique, où se produit l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège ; du Théâtre Royal, où se produit l’Opéra Royal de Wallonie ; des salles de l’Emulation, siège du Théâtre de Liège et du Forum de Liège.

Cette décision fait suite aux nouvelles mesures annoncées vendredi dernier par le comité de concertation, qui a limité le nombre de spectateurs à 200 maximum pour les événements culturels en intérieur, et le gouvernement wallon ayant instauré un couvre-feu en Wallonie de 22 à 6h du matin. "Je tiens à remercier ces opérateurs, et plus largement tous les opérateurs culturels, pour leur collaboration dans la lutte contre le virus et pour le respect rigoureux des protocoles en vigueur. Mais, malgré tous les efforts consentis par les artistes, les techniciens, les équipes d’encadrement mais aussi les spectateurs, la situation sanitaire impose malheureusement de ne plus permettre l'accès du public à ces salles."

Et le bourgmestre de laisser entendre que ces fermetures ne seront peut-être pas les seules. "Des contacts seront pris à très brève échéance afin d’envisager l’extension de cette mesure". Dans cette optique, il est clairement question de manifestations cultureles comme les expositions actuelleement accessibles. Citons aiinsi, celle consacrée à Andy Warhol au musée de la Boverie et à "Toutankhamon - A la découverte du pharaon oublié" à la gare des Guillemins.