Liège

Suite au blocage des négociations, une journée nationale d’action et de grève aura lieu ce jeudi dans les soins de santé fédéraux.

Suite au blocage au sein de la commission paritaire des Etablissements et Services de Santé, une journée nationale d’action et de grève aura lieu ce jeudi 24 octobre dans les soins de santé fédéraux. Des travailleurs de quasi tous les hôpitaux privés de la province de Liège y participeront. Ainsi, les cliniques du CHC seront touchées par ces actions (Saint-Joseph Liège, Espérance Montegnée, Notre-Dame Hermalle, Notre-Dame Waremme, Sainte-Elisabeth Heusy, Saint-Vincent Rocourt), de même que la cuisine centrale du CHC à Alleur, mais aussi la clinique psychiatrique Notre-Dame des Anges à Glain, la clinique Frères Alexiens à Welkenraedt, qui sera d’ailleurs en service dimanche, et la clinique Saint-Nicolas à Eupen.

Depuis des mois, les discussions sont bloquées au sein de la commission paritaire des Etablissements et Services de Santé. L’accord social non-marchand a été conclu le 25 octobre 2017. Or, jour pour jour, deux ans plus tard, presqu’aucune convention d’exécution n’a été signée par les fédérations d’employeurs. Cet accord comprenait notamment la revalorisation des barèmes du personnel des hôpitaux privés, la possibilité pour les travailleurs de prendre trois semaines de congé d’affilée ou encore un protocole d’accord social dans le cadre de la mise en réseau des hôpitaux.

Les travailleurs se sont mobilisés de nombreux mardis pour montrer leur ras-le-bol, mais rien ne change. Ils ont donc décidé de passer à la vitesse supérieure et de se mettre en grève ce 24 octobre.

Des actions de sensibilisation sont prévues à la clinique Saint-Joseph, à Liège, ainsi qu’une distribution de soupe populaire.