Rémy, 31 ans et Samuel, 30 ans ont écopé de 18 mois de prison ferme par défaut et 15 mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir commis toute une série de vols. On peut dire qu’ils s’étaient spécialisés dans les vols de casiers de bière et de corniches de zinc, en particulier sur les maisons en chantier. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les intéressés ne semblaient pas impressionnés par les rappels à l’ordre des autorités. En effet, les deux hommes ont été arrêtés en février 2020. Ils ont été présentés à un magistrat de garde du parquet de Liège. 

 Ils ont ensuite été libérés tout en recevant une convocation pour comparaître à l’audience du tribunal correctionnel et dès leur libération, ils ont directement récidivé ! Ainsi, à peine étaient-ils à l’air libre, qu’ils ont commis un larcin. Le 3 janvier 2020, ils ont volé un bidon et quatre bacs de bières dans une société. Le 6 janvier 2020, les intéressés ont commis un vol de plusieurs bacs de bière au Colruyt de Seraing. 

 Ils se sont également attaqués aux casiers d’une autre société vendant des boissons à Seraing. Ils ont volé au Carrefour Market de Grâce-Hollogne où ils ont dérobé 25 packs de canettes et 20 casiers de vidange. Les intéressés ont également commis plusieurs vols de corniches en zinc. Ils ont été interpellés en février 2020. Ils avaient été découverts alors qu’ils étaient en train d’escalader un poteau pour monter au dessus d’un treillis de sécurité qui menait à des réserves d’un magasin. Un des suspects se tenait à l’extérieur de l’enceinte du magasin pour faire le guet tandis que l’autre se rendait dans les réserves. Ce dernier allait chercher des casiers de bières et les faisait repasser au dessus du grillage. Les suspects ont été interceptés par la police. Ils ont été présentés à un magistrat du parquet. Ce dernier leur a rappelé la loi et leur a donné une citation à comparaitre à l’audience. Les suspects ont été ensuite libérés. 

A peine étaient-t-ils à l’air libre qu’on les a surpris à Flémalle alors qu’ils étaient en train de commettre le vol d’un vélo appartenant à une jeune dame."Dites-donc, il me semble que vous aimez bien la bière", s'était étonnée la juge lors de la première audience. "Depuis j’ai changé de vie", a indiqué le prévenu. "Je travaille et j’ai décidé de reprendre le droit chemin." Rémy ne s’est pas présenté à l’audience. Il a été jugé par défaut.