Selon les différents scrutins sur Liège. PS et MR n’auraient plus la majorité à la ville

On le sait, une élection n’est pas l’autre. Les citoyens ne votent d’ailleurs pas nécessairement pour le même parti lors du scrutin fédéral, régional, européen, voire communal.

Ceci dit, un scrutin quel qu’il soit est sans doute plus précis que n’importe quel sondage. En route donc vers les projections pour la ville de Liège dont le canton électoral pour les élections qui viennent de se dérouler est identique au territoire de la ville. On parle donc des mêmes électeurs.

À l’heure actuelle , la majorité PS-MR à la Violette possède 27 sièges (sur 49), 17 sièges pour Le Parti Socialiste et 10 pour le Mouvement Réformateur. Principal parti d’opposition, le PTB en possède 10 et Vert Ardent, de mouvance écolo, en comptabilise 8. Le CDH en possède 3, les deux derniers étant pour Vega et Défi.

Si l’on fait une projection en sièges par rapport aux résultats du scrutin européen, les choses changent puisque le PS n’aurait plus que 15 sièges et le MR plus que 7. La majorité qui est de 25 sièges ne serait dès lors plus atteinte.

Les choses seraient tout aussi mal embarquées au vu du scrutin fédéral. Là, la majorité à la Violette n’aurait, une fois de plus que 22 sièges, soit 14 pour le PS et 8 pour le MR.

Enfin, au scrutin wallon, ce serait un petit peu mieux pour la majorité liégeoise, mais tout aussi insuffisant pour atteindre les 25 sièges avec un PS à 15 sièges et un MR à 8 strapontins.

Dans tous les cas de figures, la coalition violette ne donc serait plus possible.

Signalons toutefois que des locomotives comme Willy Demeyer ou Christine Defraigne n’étaient présents sur aucune des listes au contraire d’un Raoul Hedebouw qui, sur le seul canton, rassemble 9 817 voix.

Comme attendu, le PTB et surtout les Écologistes son en progrès. Ajoutons qu’avec de tels résultats, le Parti Populaire ferait son entrée au conseil communal liégeois.