Jeudi à l’aube, plusieurs dizaines de travailleurs de la ville de Liège se sont rassemblés devant les locaux des services techniques de la ville, rue de Namur (photo) et rue de la Tonne à Liège.

Affiliés à la CSC et à la SLFP, les manifestants entendaient bloquer les camions de service pour faire connaître leur désapprobation quant au nouveau système de calcul des jours de congés.

“L’autorité a décidé de convertir les jours de congés en heures”, explique Christophe Kinot, délégué principal CSC Services publics à la Ville de Liège. “Ce changement risque d’avoir des conséquences négatives pour quelques centaines d’ouvriers, essentiellement ceux relevant des services de la voirie et de l’environnement. La perte de congés pourrait aller jusqu’à 3 jours sur l’année ! Ce n’est pas tolérable.”

Un préavis d’actions a donc été déposé par la CSC et le SLFP.

“Nous avons donc décidé de manifester notre opposition à cette réforme du calcul des congés devant les dépôts de la rue de Namur et de la rue de la Tonne et ce, de 6 à 11 h”, précise Christophe Kinot. Si l’action s’est déroulée dans un esprit bon enfant, l’ambiance était à la détermination. “En effet, cette première action pourra en amener d’autres si la Ville maintient sa position”.