Ce dimanche midi, sur l'esplanade des Guillemins, à Liège, environ 150 personnes ont rendu hommage à Alysson Jadin, qui a mis fin à ses jours ce lundi. Cette jeune indépendante liégeoise de 24 ans, victime de graves problèmes financiers liés à la crise sanitaire actuelle, tenait un salon de coiffure barbier dans la rue Saint-Gilles. Elle avait lancé son activité début août, et avait dû fermer en raison du confinement. 

" Elle est devenue le symbole de ce que vivent les indépendants", relate Fabrice Decoster, indépendant présent ce dimanche sur l'esplanade des Guillemins, " c'est un vrai drame humain".

Une minute de silence a été respectée en hommage à Alysson, avant un lâcher de ballons collectif. De nombreuses personnes présentes sur l'esplanade se sont ensuite rendues jusqu'au salon d'Alysson dans la rue Saint-Gilles.