Liège

C'est l'ambition du projet "Cafés papote"

Le projet des "Cafés papote" a été lancé il y a maintenant plusieurs mois par l'échevine liégeoise Julie Fernandez Fernandez. Le but de ces moments solidaires est de recréer du lien social dans les quartiers et d'essayer de toucher les personnes les plus isolées.

Dans ce cadre un café papote aura lieu à Jupille, ce mercredi de 9 h 30 à 11 h 30 au Club des pensionnés (Rue des Pocheteux, 147 à Jupille).

Le projet « Moments Solidaires » a été inscrit dans la Déclaration de Politique Communale, présentée début d'année. Il a pour but prioritaire de lutter contre la solitude, principalement des aînés.

Le projet se fera en deux phases distinctes. Tout d’abord l’organisation des « Cafés Papote » où les habitants sont invités à venir discuter de tout et de rien autour d’un petit déjeuner offert. Faire sortir les personnes de chez elles avec un but simple, développer les contacts, faire jouer le bouche à oreille. Autant de possibilités d’être à l’écoute pour les animateurs qui devront être présents et alertes, principalement aux informations concernant des personnes isolées, mais aussi aux demandes exprimées.

La deuxième phase de ce projet sera la mise en œuvre concrète. Sur base des demandes exprimées, des activités seront organisées. Il s’agira, bien entendu, de rester à l’écoute en permanence pour continuer de planifier d’autres activités. Les animateurs seront particulièrement attentifs aux absences éventuelles des personnes seules. La problématique des personnes isolées est un enjeu sociétal important et la Ville de Liège entend ne laisser personne sur le côté.