Ce mercredi, la chambre du conseil de Liège a examiné la confirmation des mandats d’arrêt d’Orhan et Arsen, ces deux jeunes majeurs soupçonnés d’avoir commis des enlèvements, des coups et blessures et des vols aux abords du quartier festif du carré de Liège. Un troisième jeune a été arrêté, mais au contraire des deux premiers âgés d’une vingtaine d’années, l’intéressé est encore mineur d’âge. Il a été placé en IPPJ tandis que les deux majeurs ont été placés sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction en charge de leur dossier. 

Pour rappel, une bande de jeunes est soupçonnée d’avoir erré pendant environ un mois au volant d’un véhicule dans les environs du quartier du carré à Liège à des heures tardives. Les suspects auraient abordé des fêtards isolés et souvent alcoolisés. Ils se seraient approchés des victimes sous des prétextes fallacieux. Lorsqu'ils se trouvaient assez proches de la personne isolée, ils auraient usé de violence pour la faire monter de force dans leur voiture. Lorsque la personne se trouvait à l’intérieur, elle était sommée de donner les valeurs qu’elle transportait. Certaines victimes auraient été rudement molestées. 

Certains ont parlé de coup de poing et de pied. Les suspects se seraient emparés de l’argent, de cartes de banque et des GSM. Les victimes ont ensuite été déposées dans la région de Seraing et Grâce-Hollogne, endroit où certains des suspects habitent. Les faits auraient été commis depuis le début du mois d’octobre notamment à bord d’une Volkswagen Polo noire. Après les agressions, des retraits ont été effectués avec les cartes bancaires des victimes. Des plaintes ont été déposées et six personnes auraient été victimes de ces faits. Les auteurs auraient également commis deux tentatives de vol. 

Dans la nuit du 7 au 8 octobre, le véhicule suspect a été repéré par des équipes de la police fédérale et de la police de Liège. Vers 2 heures du matin, le véhicule des suspects a démarré en trombe alors que la police se trouvait à proximité. 

Une course-poursuite s’est engagée entre les forces de l’ordre et le véhicule des fuyards. La police de la zone Seraing/Neupré a secondé ses collègues lors des faits. La course-poursuite s’est terminée par une collision qui a eu lieu rue Morchamps, à Seraing. Quatre occupants sont sortis de la voiture pour tenter de s’enfuir à pied. Trois d’entre eux, deux majeurs et un mineur d’âge, ont été interpellés. Un quatrième suspect a réussi à prendre la fuite. Les trois jeunes hommes ont été privés de liberté et déférés au parquet. 

Me Dominique André et Me Julien Bonaventure assurent la défense des deux suspects arrêtés. Les avocats ont préféré ne pas commenter l'affaire à ce stade de la procédure. La défense avait plaidé devant le juge d'instruction la poursuite de la détention sous la surveillance d’un bracelet électronique, mais le magistrat n’a pas accédé à cette demande. A l'heure d'écrire ces lignes, l'ordonnance de la chambre du conseil n'avait pas encore été communiquée.