Elle s'est déroulée en deux temps ce samedi après-midi.
Il était aux environs de 15h ce samedi après-midi lorsqu'une voiture transportant trois personnes a effectué une manoeuvre dangereuse.
Et ce à hauteur de la place Saint-Paul, dans le centre-ville de Liège, d'où a débuté une course-poursuite.
En effet, le conducteur du véhicule a refusé d'obtempérer aux injonctions de la police.
Ce dernier a emprunté plusieurs axes à contresens avant de disparaître.
Et ce à proximité du pont Kennedy tandis que près d'une heure plus tard, le véhicule était repéré à Bois-de-Breux.
A nouveau, le conducteur a effectué des manoeuvres dangereuses.
Il a fini par se faire percuter à l'arrière par un combi de police suite à un coup de frein intempestif.
La course-poursuite s'est terminée à l'angle des rues Docteur Bordet et de Bois-de-Breux.
Une entrave méchante à la circulation et une rébellion armée
Dans un premier temps, les trois occupants de la voiture ont été privés de liberté.
Le conducteur, né en 1992, a été déféré ce dimanche matin au parquet de Lièget tandis que les deux autres ont été relaxés après avoir été auditionnés.
Selon la magistrate de garde qui a mis le dossier à l'instruction, les préventions retenues en l'espèce dont une entrave méchante à la circulation et une rébellion armée.
Quant aux motivations du suspect, il explique avoir pris peur vu qu'il était connu pour des faits de roulage, la piste d'un défaut d'assurance étant aussi évoquée.
A noter encore que lors de cette double course-poursuite, une petite fille a été touchée mais heureusement sans gravité selon son parent qui a également été auditionné.