Liège Il a détourné 170 000 € et s’apprêtait à se faire léguer son appartement

Wissam, 24 ans, a comparu détenu aux côtés d’Evangelina, 21 ans, pour répondre d’avoir plumé Yvette, âgée 81 ans lorsqu’elle a eu le malheur de rencontrer Wissam en 2017.

Alors qu’il a déjà plusieurs condamnations à son actif, notamment pour extorsion et avoir volé son précédent employeur, il était chargé par une société de rentrer dans les foyers des clients… Il en a profité pour faire la main basse sur le patrimoine de la dame qui vivait alors à Ixelles.

"Je travaillais pour Proximus", a-t-il indiqué. "Elle m’a dit qu’elle était seule et avait des problèmes de rideaux. J’y suis retourné." Il a fini par vivre chez la victime. Celle-ci avait des pertes de mémoire et était confuse. Il a littéralement vidé les comptes de la dame. Il a demandé à sa petite amie Evangelina de l’aider. Il a fini par lui faire changer de banque. En deux ans, il a détourné près de 170 000 euros.

Wissam et sa copine se sont offert des vacances, mais aussi deux voitures de luxe dont a bénéficié à son père. Il a réussi à faire déménager la dame dans un appartement à Liège juste au-dessus du sien.

"Je la considérais comme ma grand-mère. J’étais sa première merveille du monde. Elle m’a dit de profiter parce qu’elle avait toujours eu ce qu’elle voulait."

Au lendemain du déménagement de la dame, alors que des objets lui appartenant ont mystérieusement disparu, le père de Wissam est allé s’installer dans l’appartement de celle-ci, sans payer de loyer.

Les messages échangés entre Wissam et sa compagne sont éloquents. Il appelait la dame "la vieille", disait à sa compagne de "bien tout retirer" et expliquait son projet d’aller chez le notaire pour avoir l’appartement ! Le parquet a requis 4 ans de prison pour Wissam et 18 mois de prison pour sa compagne.