Les autorités ont réalisé simultanément une vingtaine de perquisitions pour ces faits lors desquels une dizaine de policiers a été blessée

Nous l'apprenons en exclusivité, tôt ce lundi matin, environ quinze suspects ont été arrêtés dans le cadre des émeutes et des faits de rébellion armée qui se sont déroulés dans la nuit du 31 décembre dernier à Droixhe, près de Liège, et lors desquels environ dix policiers avaient été blessés.

Pour rappel, lors du réveillon du nouvel an, des bandes de jeunes composées d'une soixantaine de personnes avaient mis à sac les rues de Droixhe. Ils ont mis le feu à des voitures, cassé du mobiliser urbain puis s'en sont pris aux pompiers et aux policiers qui sont intervenus sur place. 

L'enquête a suivi son cours pour tenter d'identifier les fauteurs de trouble. Ce lundi matin, près de 140 policiers de la zone de police de Liège ont participé à une vaste opération dans le cadre de cette affaire. 

Une vingtaine de perquisitions simultanées ont été réalisées un peu partout dans la ville et ses environs afin d'appréhender les suspects identifiés. Environ quinze jeunes ont été arrêtés lors de l'opération et sont actuellement en audition à la demande d'un juge d'instruction. Des objets ont été saisis, notamment des téléphones, des vêtements et autres éléments de preuve qui pourront servir à les impliquer dans ces faits. D'autres auteurs sont également identifiés et n'ont pas fait l'objet d'une arrestation, mais se verront appliquer d'autres réponses judiciaires.