On estime qu’en moyenne, une femme sur neuf est aujourd’hui touchée par le cancer du sein… À Liège, ce sont donc plus de 11 000 femmes qui seraient potentiellement touchées par cette maladie. Le dépistage précoce est bien sûr la clé, raison pour laquelle les campagnes du genre sont à promouvoir.

Ce mardi soir, c’est un engagement à lutter contre ce mal que Liège va prendre. Lors du conseil communal en effet, les élus voteront pour l’adoption d’une convention de partenariat avec l’ASBL Think Pink dans le cadre du projet de Ville Rose.

Concrètement, cela signifie que la Ville va s’engager avec l’ASBL dans une convention sur 3 ans pour sensibiliser via diverses initiatives et organiser des actions qui récolteront des bénéfices intégralement consacrés à des projets dédiés aux "victorieuses", "ces femmes qui luttent ou qui ont lutté contre le cancer du sein". Les citoyennes et les citoyens de la ville seront aussi amenés à se mobiliser via des initiatives personnelles s’ils le souhaitent.

Une équipe de bénévoles doit par ailleurs être mise sur pied de manière transversale au sein des services de la Ville pour piloter ces projets et réaliser cette convention, avec la collaboration de l’ASBL Liège, Ville Santé. L’ASBL Think Pink fournira quant à elle un kit de communication, un soutien organisationnel et logistique à la réalisation des actions. Un plan d’actions sera conjointement rédigé et annuellement évalué…