C'est une excellent nouvelle qui, ce vendredi est arrivée en droite ligne de Namur, En effte, la Ministre du Patrimoine, Valérie De Bue, a décidé d’étendre le classement comme monument de la totalité de l’Eglise Sainte-Catherine à Liège.

Pour rappel, en juillet 1998, l’orgue, le jubé et la tribune avaient déjà été classés dans le cadre de la campagne de classement des orgues. Aujourd’hui, une procédure de classement de l’ensemble du monument est initiée. Celle-ci concerne  les façades et toitures y compris les charpentes de l’église et de la tour ainsi que l’intérieur, murs et plafonds, les peintures et les sculptures et enfin le pavement en marbre.

"La situation de l’église est l’unique cas liégeois de ce type. Aujourd’hui encore, elle s’intègre parfaitement dans le tissu urbain. Les habitants et les commerçants s’impliquent dans son avenir", indique la Ministre De Bue.

Sa forme peu habituelle est due à son implantation, entre la place du marché et le quai de la Meuse, dans un contexte urbain préexistant. Elle est une des rares églises construites dans un parcellaire initialement dédié à l’habitat.

Une enquête publique, d’une durée de trois mois, sera prochainement lancée. À l’issue de celle-ci, l’Agence wallonne du Patrimoine (AWaP) présentera une synthèse de tous les avis reçus. Si cette dernière est positive, un arrêté de classement sera proposé à la signature de la Ministre De Bue.

Située au cœur de la cité ardente, en bordure de Neuvice, l’église paroissiale Sainte-Catherine existait déjà au 13e siècle même si sa date de construction reste inconnue. En 1359, elle fut transférée à son emplacement actuel avec son entrée située à l’actuelle rue Sainte-Catherine.