Les travaux ont débuté depuis plus de 2 ans déjà dans le quartier Marexhe mais, comme nous l’annoncions voici quelques jours, la revitalisation de cette zone a connu un grand coup d’accélérateur en cette fin d’année. La SA Gilles Moury et l’architecte Frédéric Haesevoets ont en effet été sélectionnés afin de mener à bien le projet, suite à une décision du conseil d’administration d’Urbeo (régie communale autonome immobilière de Herstal), validée par le collège de Herstal. En tenant compte d’une période de stand still, le marché sera officiellement attribué le 11 décembre. Pour faire quoi ?

L’enveloppe globale investie dans ce quartier s’élève à quelque 16 millions d’euros… Une somme conséquente qui doit permettre de modifier le quartier, en profondeur. Cette revitalisation passe par le déplacement de la gare, un nouveau parc, une nouvelle place, des commerces et du logement. Une somme de 12 millions émane des pouvoirs publics dont 10 millions de subsides européens et 2 millions de la Ville. Le marché attribué à Moury et Haesevoets s’élève quant à lui à plus de 4 millions… Un partenariat public privé qui doit reconfigurer l’espace "sans heurter le voisinage".

Outre ce parking d’une cinquantaine de places créé dans la partie haute de la rue de la Station (le long du pont de chemin de fer), le projet ne prévoit pas moins de 31 logements et du commerce, le tout situé de part et d’autre de la place.

"Nous avons voulu privilégier un projet qui va redessiner le carrefour Marexhe et mettre en valeur la nouvelle place et la nouvelle gare", explique Frédéric Sevrin, directeur d’Urbeo. "Un point très original du projet est la construction de maisons mitoyennes avec jardin, donnant sur la place."

Outre les immeubles à appartements, on constate en effet plusieurs maisons individuelles 3 chambres. "La mixité des typologies (1, 2 et 3 chambres) a été prévue dans ce projet." En toute logique, les rez-de-chaussée seront dévolus aux commerces.

Les travaux débuteront, théoriquement, à la mi-2014 pour s’achever fin 2016.