Liège Une des victimes a expliqué avoir été mise dans le coffre de la voiture…

Maxime, 29 ans, a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de menaces par geste ou emblème.

Le 23 novembre 2018, l’intéressé a appris qu’un de ses amis aurait été frappé par un groupe de jeunes. Maxime a décidé de régler les choses à sa manière. Alors qu’il avait consommé des boissons alcoolisées, il s’est rendu dans une station-service où il savait qu’il pouvait les trouver. Selon les jeunes, l’un d’eux aurait été mis dans le coffre du véhicule de Maxime. "Il est rentré par le hayon arrière, mais ma voiture a sept places", a indiqué le prévenu. Des témoins et des victimes ont expliqué que Maxime avait cassé une bouteille et s’était servi du tesson pour les menacer. Deux d’entre eux ont expliqué que l’homme les avait saisis et leur avait posé le tesson sous la gorge. Une autre victime a déclaré que Maxime avait brandi le tesson vers son thorax. "J’ai cassé une bouteille parce qu’ils en avaient cassé une avant. Je voulais leur montrer que moi aussi je pouvais le faire. Je n’ai saisi personne par la gorge et je n’ai pas non plus dressé le tesson vers un troisième."

Une partie des scènes a été filmée par les vidéos de surveillance. Sur les bandes, les policiers ont constaté que Maxime avait bien saisi deux personnes à la gorge. Il dément qu’il tenait le tesson dans cette main. "Je ne dis pas que j’étais serein, mais je n’ai frappé personne. J’ai déjà eu des problèmes avec ces jeunes tout comme les gérants de la station-service. Ils ne respectent rien. Ils viennent boire puis font peur aux gens."

Le parquet a requis 8 mois de prison avec sursis probatoire à l’encontre du prévenu qui a déjà bénéficié de 5 peines de travail ! La défense a plaidé le doute.