Il aurait floué des dizaines de personnes en leur promettant des rendements faramineux

Michaël, 34 ans, a comparu détenu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de faux, usages de faux, abus de confiance, escroqueries, détournements et blanchiments d’argent.

Il s’est fait connaître dans la région après avoir prétendu qu’il comptait racheter le Standard de Liège. En réalité, grâce à son bagout et ses entourloupes, il aurait réussi à détourner 4 millions d’euros ! Le parquet a requis 40 mois de prison, une amende de 2 000 euros et une interdiction de commercialité de 10 ans.

L’homme aimait mener la grande vie. On l’a vu à bord d’une Ferrari, une Mercedes ou une Porsche. Il a acheté de nombreux terrains et biens aux noms de ses proches.

Mais cet argent, il l’a gagné en profitant d’autres, parfois des personnes qui se sont mises sur la paille. Il proposait d’investir de l’argent dans des projets immobiliers, des mines d’or en Afrique, des diamants, des reprises de fonds de commerce en difficultés ou des procédés miracles pour réparer les routes…

Michaël promettait des rendements de plus de 10 pour cent. Une aubaine lorsque l’on compare à ce que rapporte le placement d’argent sur les comptes épargnes… Au début, les investisseurs étaient ravis puisque les premières traites arrivaient. Cet argent provenait d’autres investisseurs.

Mais, très vite, les personnes déchantaient. C’est alors qu’il leur proposait un nouvel investissement. Certains ont accepté ! Les procédés miraculeux n’étaient que des mirages… Il a même réussi à escroquer une société qui lui a versé un million d’euros !