Le premier échevin sortant Eric Thomas devient le nouveau bourgmestre

À l’issue du scrutin de ce 14 octobre, la liste OSE, qui dirige la commune depuis six ans, recueillait 46,78 %, c’est un peu moins qu’en 2012 (49,28 %) mais juste assez pour lui permettre de conserver ses 8 sièges sur les 15 à pourvoir. Au sein de la liste, le premier échevin sortant Éric Thomas (apparenté MR) ayant fait un meilleur score en termes de voix de préférence (647) que la bourgmestre sortante Jeanne Defays (601), c’est lui qui devient donc le nouveau bourgmestre de Modave. "Après six ans à la tête de la commune, on a fait avancer les dossiers, on a mis en place beaucoup de choses que l’on va poursuivre au cours de cette nouvelle législature", commente le nouveau bourgmestre.

Pas d’ouverture

Contrairement aux rumeurs, OSE n’ouvrira pas sa majorité au groupe POM (6 sièges), qui reste dans l’opposition aux côtés du groupe UC (1 siège). "Il n’y a même jamais eu de discussions quant à une ouverture", corrige-t-il. Avec le deuxième meilleur score chez OSE (606), Bruno Dal Molin occupera le poste de 1er échevin. Le collège se composera en outre des échevins Jeanne Defays, Anne Duchêne (qui revient en politique) et Magali De Meyer. Parmi les projets qui occuperont la législature, notons la création d’une maison rurale à Vierset, la sécurité sur la route, l’aménagement du Ravel, la construction d’une résidence pour les aînés ou encore un atelier rural.